Marie-Laure CHABUT

30 L’Œdipe (suite)

L’Œdipe peut-il être universel !
Oui, s’il s’agit de prendre sa place dans la vie, d’utiliser la combativité de vie nécessaire pour éclore à sa place.

Dans le langage courant sur le plan inconscient nous trouverons des notions de comparaison, de compétition (il s’agit soi-disant « de bousculer » l’autre pour prendre sa place et ses objets !)
Sur le plan de vie, en conscience, il s’agit de s’ouvrir, de s’exprimer, de s’accueillir et de prendre sa place (celle que nous offre notre vie), s’enraciner dans sa vie, s’individualiser ! "